Discours de SEM Mahamadou Danda, Premier ministre du Niger

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. ImprimerEnvoyer

Samedi, 25 Septembre 2010 00:00

Le Premier ministre du Niger, SEM Mahamadou Danda, a présidé, samedi 25 septembre 2010, au Palais des Congrès de Niamey, l'ouverture de la 3ème Conférence internationale francophone sur le contrôle du tabac (CIFCOT III). Plusieurs membres du Conseil Suprême pour la Restauration de la Démocratie et du gouvernement, ainsi que des ambassadeurs et représentants des organisations internationales, étaient à l'ouverture de cette conférence qui a regroupé, jusqu'au 28 septembre, les représentants de 26 pays, dont trois anglophones.

Dans l'allocution qu'il a prononcée devant une audience très nombreuse et attentive, SEM Mahamadou Danda a déclaré que « le tabac apparaît donc comme un facteur qui contribue à entretenir la pauvreté, dont les conséquences sanitaires suscitent fortement la mobilisation des pouvoirs publics et de la société civile. » Nous reproduisons ci-dessous l'intégralité de son discours.

 

Lire la suite : Discours de SEM Mahamadou Danda, Premier ministre du Niger

 

Pour le Dr Jean-Charles Rielle, membre du parlement helvétique, le contrôle du tabac est avant tout un combat politique

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. ImprimerEnvoyer

Vendredi, 22 Octobre 2010 00:00

« Est-ce que le combat contre le tabac est un combat politique ? » C’est la question qu’a posée le Dr Jean-Charles Rielle, député au Conseil national suisse (le parlement helvétique) et membre de l’Assemblée parlementaire de la francophonie, dans sa présentation à CIFCOT III, qu’il a donnée sous forme d’un enregistrement vidéo, étant en session à Berne. Sans hésitation, sa réponse est « Oui, essentiellement, parce que l’on voit qu’il faut faire passer des lois : passer des lois sur les taxes, passer des lois sur l’étiquetage, sur l’interdiction de la publicité, sur l’attribution de moyens à la prévention pour qu’elle puisse faire son travail, etc. La Convention-cadre de l'OMS nous dit ce que nous devons faire. »

Selon le Dr Rielle, il est cependant important d’identifier les parlementaires qui servent la cause de la santé publique et qui peuvent résister à la pression énorme qu’exercent les lobbyistes de l’industrie du tabac sur les décideurs politiques. Ces parlementaires ont un besoin crucial d’être soutenus par la société civile. Les associations peuvent, grâce à leur présence dans le terrain, susciter une prise de conscience collective par rapport au tabagisme et ses méfaits. Elles doivent dénoncer les agissements de l’industrie du tabac et des politiciens qui servent ses intérêts au détriment de l’intérêt public.

   

Discours d'ouverture d'Inoussa Saouna

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. ImprimerEnvoyer

Samedi, 25 Septembre 2010 00:00

Dans son discours, prononcé devant une audience prestigieuse et en présence de SEM Mahamadou Danda, premier ministre du Niger, Inoussa Saouna, président du Comité d'organisation de CIFCOT III et président de SOS Tabagisme Niger, a présenté les formidables enjeux de santé publique suscités par l'inquiétante progression du tabagisme dans les pays en développement, notamment en Afrique. « Nous sommes, dans le cadre de ce continent, confrontés à un défi majeur où se mêlent problèmes de survie quotidiens, d’ignorance, de pauvreté endémique… dont profitent sans vergogne les cigarettiers pour inonder l'Afrique de leur produit, qui, faut-il le rappeler, ne donne aucune liberté de choix car contenant des additifs utilisés sciemment pour provoquer la dépendance. » Inoussa Saouna a demandé aux experts et aux décideurs politiques de prendre conscience de l'ampleur du problème et d'assumer leurs  responsabilités, notamment en repensant les stratégies et en inscrirvant la lutte contre le tabac en bonne place dans les politiques de développement.

 

Lire la suite : Discours d'ouverture d'Inoussa Saouna

 

Discours d'ouverture de Louis Gauvin

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. ImprimerEnvoyer

Samedi, 25 Septembre 2010 00:00

« Les grandes multinationales du tabac ont réagi à la réduction de leurs ventes dans les pays développés en ciblant les pays en développement afin de s’implanter sur de nouveaux marchés. (...) Dans ces zones, leurs cibles prioritaires sont les jeunes et les femmes. » C'est le constat formulé par Louis Gauvin, le président de la troisième Conférence internationale francophone sur le contrôle du tabac (CIFCOT III) dans son discours lors de la cérémonie d'ouverture de la conférence, le samedi 25 septembre 2010, en présence de SEM Mahamadou Danda, premier ministre du Niger.

 

Lire la suite : Discours d'ouverture de Louis Gauvin

   

Déclaration de Niamey contre le tabac

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. ImprimerEnvoyer

Mardi, 28 Septembre 2010 12:00

Les 100 délégués représentant 26 pays, dont 22 pays francophones d’Afrique, d’Amérique et d’Europe réunis à Niamey à l'occasion de la troisième Conférence internationale francophone sur le contrôle du tabac (CIFCOT III) ont adopté à l'unanimité la Déclaration de Niamey contre le tabac.

 

Lire la suite : Déclaration de Niamey contre le tabac

 

Regard des participants sur CIFCOT III – Première partie

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. ImprimerEnvoyer

Jeudi, 30 Septembre 2010 17:59

La 3ème Conférence internationale francophone sur le contrôle du tabac, CIFCOT III, qui s’est tenue au Palais des congrès de Niamey, a enregistré la participation de nombreux acteurs venant de secteurs variés. Le Bénin fut représenté par une équipe composée de représentants du ministère de la santé et du ministère des finances, de la société civile et des médias, incluant le docteur Judith Sègnon et Augustin Faton.

Par Charles Dossou Ligan

Lire la suite : Regard des participants sur CIFCOT III – Première partie

   

Regard des participants sur CIFCOT III – Deuxième partie

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. ImprimerEnvoyer

Jeudi, 30 Septembre 2010 17:10

Le Dr Eugène Gbedji du Sénégal, expert en contrôle du tabac et responsable au niveau de l’ATSA, apprécie l’initiative de CIFCOT III, qu’il considère comme une antichambre de la prochaine 4ème Conférence des parties (CDP4/COP4) de la Convention-cadre de l'OMS pour la lutte antitabac (CCLAT). Le partage d’expériences concrètes de différents pays dont le Canada, le Tchad, le Niger, le Bénin, la France, l’Afrique du sud, le Congo, etc. permet d’avancer dans le combat contre le tabagisme en Afrique francophone.

Par Charles Dossou Ligan

Lire la suite : Regard des participants sur CIFCOT III – Deuxième partie

 

Le tabagisme, une entorse aux Objectifs du Millénaire pour le Développement

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. ImprimerEnvoyer

Dimanche, 26 Septembre 2010 22:17

Le tabac compromet gravement les initiatives de développement personnel ainsi que les politiques publiques en Afrique. Un nombre élevé de citoyens consommateurs des produits tabagiques est confronté à des situations récurrentes de pénuries alimentaires et de problèmes nutritionnels et sanitaires. Ils sont de plus incapables de satisfaire leurs besoins en éducation.

Par Charles Dossou Ligan

Lire la suite : Le tabagisme, une entorse aux Objectifs du Millénaire pour le Développement

   

Page 1 sur 2